L’impuissance masculine, aussi connue sous le nom de dysfonction érectile toucherait près d’un homme sur cinq. Cette statistique augmente avec l’âge : 30% des hommes de plus de 70 ans en sont victimes. Longtemps resté tabou, l’impuissance masculine est devenu un sujet dont il est permis de parler depuis l’arrivée des traitements et médicaments sur le marché pharmaceutique – notamment le Viagra et le Cialis.

 

Mais qu’est-ce que l’impuissance masculine au juste et quelles en sont les causes?

 

L-impuissance-masculinePar définition, l’impuissance est une pathologie qui implique plusieurs aspects, le psychologique et le relationnel. C’est l’impossibilité pour l’homme de maintenir une érection pendant l’acte sexuelle. Les causes de cette maladie sont extrêmement variées et dépendent de plusieurs facteurs. Une des causes pouvant amener à ce problème est l’athérosclérose, l’épaississement et le durcissement des artères. Cette condition qui est un trouble circulatoire (flux sanguin) peut être génétique mais peut aussi être causée par l’hypertension artérielle, le diabète et le tabac. Effectivement, des études ont conclues que la cigarette (tabagisme), l’alcoolisme et les narcotiques (la consommation de drogues), seraient des éléments de cause à effet de l’impuissance masculine. Les chirurgies dans la région pelvienne, plus particulièrement chez les hommes qui souffrent de cancer de la prostate risquent l’endommagement des nerfs et artères essentiels à l’obtention d’une érection.

 

Le facteur hormonal est aussi la cause de dysfonction érectile. Avec l’âge, une réduction de la testostérone peut entraîner une diminution de la masse musculaire, de la densité osseuse, ainsi causant une chute de désir et d’intérêt pour l’acte sexuelle. Au niveau psychologique, la baisse hormonale peut apporter des sauts d’humeur, un manque d’énergie et par conséquent, des troubles de l’érection.

 

L’homme qui subit l’impuissance passe par une gamme d’émotions. L’anxiété de la performance chez la plupart des hommes qui ont des problèmes d’érection peut mener à la dépression. Dans plusieurs cas, la dépression qui s’installe, accentue le problème et une certaine angoisse ressentie à l’idée de rapports sexuels se déclenche, entraînant ainsi une réaction nerveuse qui ne fait qu’aggraver la situation.

 

Du point de vue neurologique, certaines maladies dont la sclérose en plaques, les accidents vasculaires cérébraux (AVC), les interventions chirurgicales et les maladies reliées à la circulation sanguine sont autant de causes de l’impuissance.

 

impuissanceIl est important de conserver une bonne relation avec le conjoint lors de problèmes d’impuissance. Le problème d’impuissance chez l’homme apporte souvent des incertitudes et des remises en question chez la femme. Cette dernière peut penser qu’elle n’est plus désirable et en quelque sorte se porter responsable de la maladie. Heureusement, les avancées pharmaceutiques permettent maintenant de résoudre ce trouble à plusieurs niveaux. La communication reste un élément clé.

 

La prise de certains médicaments tels des antidépresseurs, des amphétamines, la finastéride pourrait avoir un effet néfaste. Votre professionnel de la santé peut conseiller et faire les analyses nécessaires. Il pourra alors vous diriger vers un traitement spécialisé adéquat.

 

La recherche a fait d'énormes progrès et aujourd’hui, les avancées médicales et pharmaceutiques nous ont permis d’avoir des outils qui nous permettent de guérir presque toutes les défaillances viriles. Il reste à trouver le bon « outil » pour soi.